aide financiere ravalement

aide financière et prix ravalement de facade

Les aides financières pour un ravalement de façade

Comme le coût d’un ravalement de façade est un peu élevé, la majorité des propriétaires de maison sont parfois effrayés par les frais que les travaux peuvent engendrer. Heureusement qu’il existe des aides. Pour les accompagner dans leur projet, certaines communes proposent des subventions et d’autres aides financières. Quoi qu’il en soit, ces opérations sont éligibles à un taux de TVA réduit à 5,5 %.

S’il est crucial de ravaler votre façade pour améliorer l’isolation thermique de votre maison, vous pourrez obtenir un crédit d’impôt ou un dispositif Ma Prim Renov en fonction de vos revenus. Il est bon de savoir que tous les profils sont aptes à demander la Prime énergie et de l’éco-prêt à taux zéro.

Le prix d’un ravalement de façade

Le coût d’un ravalement de façade peut varier en fonction de la nature de la prestation. Cela varie de 35 €/m² à 150 €/m². Parmi les facteurs qui impactent son prix, on peut citer :

  • La surface de l’habitation : plus votre maison est grande, plus les travaux seront coûteux.
  • Les types de matériaux utilisés ;
  • Le coût des matériaux : pour de la peinture, comptez entre 15 à 30 €/mètre carré. Pour une projection d’enduit, prévoyez entre 20 à 25 €/mètre carré. Pour l’ajout d’un isolant, mettez de côté un budget supplémentaire de 20 à 60 €/mètre carré.
  • L’état du support existant ;
  • Le type de ravalement : décoratif ou technique.
  • Le type de revêtement : en brique, en bois ou en parpaing.
  • L’installation et le coût de la main-d’œuvre : les tarifs d’un façadier sont compris entre 20 et 50 € HT par heure.
  • L’accessibilité des lieux ;
  • L’emplacement ;
  • La préparation en fonction des DTU ou documents techniques unifiés.

 

N’hésiter pas à consulter la page qui parle du ravalement de facade pour en savoir plus.